Salut aspirante modèle/mannequin, j’espère que tu te portes bien. Voici un article/conseil que nous te donnons et que tu dois ABSOLUMENT PRENDRE EN COMPTE lorsque tu vas débuter ton parcours de mannequin et/ou modèle photo.


1 : L’organisation du shoot

Renseigne toi au maximum sur la nature de la séance photo. Quand on est débutante, « décrocher un shoot », c’est super excitant, on ne va pas se mentir ! Mais pose toi les bonnes questions avant : « Où seront publiées les photos ? Pour quelle utilisation ? Quelle image donneront-elles de moi ? Est-ce dans ce type de mannequinat/modelling que je souhaite être reconnue ? ».

Renseigne toi sur le photographe également. Regarde les modèles qu’il a déjà pris en photo, n’hésite surtout pas à les contacter pour avoir leur ressenti sur le travail du photographe si tu as un doute sur celui-ci.

Cela évite les mauvaises surprises où tu crois faire des photos de lingerie pour ton book et finalement tu découvres ton corps dévoilée dans un catalogue ou média en ligne.

2 : Discute du contrat avant de le signer

Trop de modèle ignorent l’existence des contrats/autorisations de diffusion. Même si les photos sont faites « comme ça, pour s’amuser », il faut protéger ses droits et son image, on ne sait jamais. Tu pourrais ne plus avoir envie de voir ton visage sur le net, entrer en froid avec le photographe, changer de vie, devenir parent… Mets toi donc d’accord à l’avance avec le photographe (et autres prestataires présents) sur les conditions de diffusion (ou non) des clichés.

ATTENTION

Lis le document, si tu n’es pas d’accord avec un point, il faut le lui soumettre instantanément. N’attends pas le dernier moment pour le faire ! Voici un modèle type de cessation de droit à l’image, hyper basique. Il manque pas mal d’infos mais tu vois au moins, les infos qui y sont demandées. Si tu réalises une séance photo avec la Maison EHTYM, tu verras nos droits à l’image, très carré avec toutes les infos importantes. C’est pour ça que nos modèles reviennent très souvent car tout est réglo (et en plus on fait de belles photos d’après elles…)

(METTRE IMAGE EXEMPLE DOCUMENT DROIT À L’IMAGE)

3 : ATTENTION aux FAUXtographes pervers, dangereux & manipulateurs !

Du nu artistique au porno, Les notions de glamour sont parfois différentes selon les points de vue de chacun. Un nu peut être tout à fait dépourvu d’érotisme et une petite robe peut être absolument vulgaire (tout dépend de la perception qu’a la personne devant toi). Fais donc TRÈS ATTENTION lorsqu’on te propose des photos de type « sexy », ça ne veut pas dire la même chose pour tout le monde.

Ce que tu dois faire, c’est donc de te poser une seule question ; Souhaites-tu percer dans le porno ou ses dérivés ? NON

Alors, pour éviter les pervers, envoie des photos de ce que tu souhaites avec le plus de précision possible. Si ce jour là, tu ne te sent pas de frôler tes limites, tu as prévu une marge de manœuvre sans passer pour une allumeuse qui fait de fausses promesses (fausses promesses pour eux dans leur réalité maladive de prédateur sex***).


Petite astuce quand même 🥳

Astuce joli nu : Si tu prévois de te dénuder, ne porte ni chaussettes, ni soutien gorge (mets une brassière) avant la séance ! Les marques des vêtements serrés ou à élastique sur la peau, c’est laid photographiquement parlant (petite astuce CADEAU !).

Sache que des types de photos, il y en a des masses, et celle-ci en fais intégralement partie. Le nu artistique, bien évidemment, est enseigné en école de photo.

Il est donc très important que tu en sois consciente de toutes ces données car il y a quelques temps, il y a eu des histoires très graves concernant certains photographes. Voici une vidéo d’un youtubeur nommé ROI DES RATS qui en a fait un sujet.

 

Ce que je te demande 🧐

Demande toujours l’avis d’un proche avant d’accepter une séance lingerie voir autre. Et puis, n’oublie pas, si c’est ta toute première séance avec ce photographe, sois TOUJOURS accompagné d’une personne (on en parle dans la règle 4). Pour info, au sein de la Maison EHTYM, on ne fais pas de lingerie et on en fera jamais sachez-le. C’est pas du tout notre délire ce genre de clichés (on préfère le portrait lol).

4 : Être accompagnée lors de la séance

Il est normal lorsqu’on se rend chez un inconnu de ne pas vouloir y aller seule. Surtout quand on est une jeune fille se rendant chez un photographe homme.

Si tous les hommes ne sont pas des détraqués sexuels, hélas, ils en existent et il est naturel de faire attention. Tu dois donc demander à être accompagnée, d’une amie ou de ton BAE (tu vois c’que j’veux dire🙈), à condition que la personne ne trouble pas le déroulement de la séance.

Si le photographe se pique immédiatement et refuse que ton homme soit présent lors d’une séance lingerie, c’est peut-être qu’il avait autre chose en tête, dans ce cas méfie-toi (et surtout, refuse la séance !).

Cela dit, je peux comprendre que la présence d’un compagnon trop jaloux soit gênante s’il ronche dès que tu montres une épaule. De mauvaises expériences peuvent amener un photographe à préférer travailler seul avec la modèle, ce n’est pas un détraqué sexuel pour autant. Si la personne accompagnante est réellement discrète, expliquez-le au photographe pour le rassurer car après tout il doit pouvoir exécuter son travail correctement.

N’hésite pas à me dire ce que tu en as pensée de l’article pour qu’on puisse le peaufiner au fil des semaines.
Tu as la section commentaires pour ce faire ! Merci à toi 🍯!

A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.