Il est important de mentionner que de nombreux individus malhonnêtes profitent de la vulnérabilité de ceux qui souhaitent devenir mannequins en leur faisant miroiter de fausses opportunités, souvent en échange de relations sexuelles ou d’autres formes de prostitution. Il est absolument inacceptable d’utiliser la sexualité ou la violence physique pour atteindre ses objectifs, et il est important de se rappeler que la réussite dans le mannequinat ne nécessite pas de se dénuder ou de coucher avec quiconque. Malheureusement, il y a eu des cas où des personnes ont été droguées ou abusées physiquement sans leur consentement. Il est important de rester vigilant et de se protéger contre ce genre de pratiques inacceptables.

COMMENT ÉVITER LES INDIVIDUS MALVEILLANTS ?
  • Ne jamais accepter un recrutement en boîte de nuit avec un recruteur.
  • Demander à connaître l’identité complète du recruteur (nom, adresse, numéro de téléphone, etc.)
  • Vérifier l’identité du recruteur en utilisant des moteurs de recherche sur leur nom et adresse email.
  • S’assurer que le recruteur soit bien l’auteur des images qu’il présente.
  • Exiger une première rencontre en public ou en agence.
  • Surveiller son verre pour éviter toute drogue cachée, comme le GHB.
  • Prévenir ses proches du nom, du lieu et de l’heure de la rencontre.
  • Toujours se rendre à un premier rendez-vous accompagné.
  • Discuter clairement des images que l’on souhaite réaliser.
  • Convenir du contrat en détail et demander une copie signée.
  • Refuser tout comportement inapproprié, tout contact physique inapproprié ou tout abus.
ÉVITER LA PSYCHOSE

Le milieu de la mode est connu pour être rempli de commérages et de rivalités entre des personnes peu éthiques qui n’hésitent pas à répandre toutes sortes d’histoires et de rumeurs sur les autres, même jusqu’à usurper leur identité (par exemple en créant de faux profils sur les réseaux sociaux) pour dévaloriser leur travail.

Pour éviter de contribuer à la diffusion de fausses rumeurs et d’être victime de la psychose collective, il est important de vérifier les informations auprès des personnes directement concernées (par exemple, des prétendues victimes qui ont vécu une mésaventure) et auprès des agences de mannequins ou d’associations fiables.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.